Campagne «Kif-Kif devant la loi»

kifkif_devantloi@yahoo.fr
 

Actualités : DANS LE CADRE D’UNE CAMPAGNE FÉMINISTE
La Soudanaise Lubna Hussein à Alger

 


La Soudanaise qui a osé porter un pantalon sera, demain, à Alger. Elle animera une conférence au siège du MDS. Une première en Algérie.
Lubna Hussein, qui a défié les lois archaïques de son pays, le Soudan, en portant un pantalon, sera vendredi à Alger pour animer à 14h30 au siège du MDS ((67, Boulevard Krim- Belkacem), une conférence qui reviendra sur les luttes féminines. Lubna Hussein a été invitée par l’association Tharwa Fadhma N’ssoumer dans le cadre d’une campagne intitulée «Kif kif devant la loi», qui vise à promouvoir les droits civiques des femmes. Une caravane sillonne déjà, et depuis octobre dernier, plusieurs wilayas du pays pour sensibiliser sur les droits des femmes. Pour cette association féministe, la commémoration de la Journée internationale de la femme est un évènement majeur, une date qui doit être célébrée avec l’annonce d’actions concrètes qui renforcent la présence et le rôle des femmes dans la société. D’ailleurs, d’autres mouvements et organisations nationales se joignent à «Kif kif devant la loi», en l’occurrence le collectif Femmes du Printemps noir, le réseau Amusnaw, Djazaïrouna, le réseau Wassila, l’association Vife et le collectif Femmes MDS. Ils ont décidé de faire du 8 Mars 2010 «un moment fort de mobilisation » pour les droits des femmes. Un appel est également lancé à tous les citoyens qui veulent prendre part à cette manifestation qui se poursuivra jusqu’au 8 mars 2011 et qui prévoit l’animation de nombreuses activités autour des femmes. Pour Tharwa Fadhma N’ssoumer, «le seul bilan lucide et serein qu’on peut dresser sur la longue lutte pour l’égalité des femmes et des hommes des changements que celle-ci a apportés dans nos rapports et dans la société, c’est que l’Etat n’a pas été à la hauteur des sacrifices consentis», car les discriminations subsistent en Algérie. «L’amendement du code de la famille apparaît au final comme une manœuvre qui visait à arracher l’initiative au mouvement féministe le plus conséquent, en imposant un contenu édulcoré, en tentant de le mettre sur la défensive ».
Synthèse de Irane Belkhedim
http://lesoirdalgerie.com/articles/2010/03/11/article.php?sid=96901&cid=2

3343 visiteurs (4631 hits) Ici!
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=
kifkif_devantloi@yahoo.fr
Share |